top of page

Réussir l’Aménagement d’une Chambre pour 2 Enfants


aménagement d'une chambre partagée pour plusieurs enfants
Source : Bennedetta Amadi Interior Designer

C’est souvent le casse-tête des parents d’aujourd’hui : caser 2 enfants, leurs affaires et leur personnalité dans une seule chambre, pas toujours grande d’ailleurs ! Un bébé qui pointe le bout de son nez, une famille qui se recompose, l’arrivée dans une grande ville… Quand les mètres carrés manquent, mais que le déménagement n’est pas envisagé, permettre aux petits et aux grands de trouver leur place demande souvent un minimum d’ingéniosité. 

La chambre partagée a ses avantages, c’est même parfois un choix. Mais pour que frères et sœurs y grandissent en toute sérénité, l’aménagement d’une chambre pour deux enfants doit répondre à quelques principes de base. Entre complicité et besoin d’intimité, découvrez comment, avec de bons conseils et beaucoup de bonne humeur, aménager leur espace deviendra un jeu d’enfants !


Analysez les besoins de votre famille avant de vous lancer dans l’aménagement d’une chambre pour 2 enfants


Cela constitue une étape indispensable de votre réflexion. C’est aussi une projection dans le temps : vous n’aurez peut-être pas envie de tout recommencer dans un an ! 

Voici ce qu’il vous faudra vous demander avant de passer à l’action : 


Vos enfants

Y a-t-il un bébé ? Un ado ou pré ado ?

Les deux enfants ont-ils une grande différence d’âge ?

Sont-ils présents à la maison toutes les semaines, ou en garde alternée ?

Font-ils encore la sieste ?

Ont-ils besoin d’un bureau pour leurs devoirs ?

Jouent-ils souvent dans leur chambre ? 

Ont-ils besoin d’un équipement particulier pour vivre leur passion ? Un violoncelle ? Une cage de foot ? Un poney ? 😀


Votre logement

Quelle est la superficie de la chambre la plus grande ?

Vous est-il possible de la réserver aux deux enfants ? 

Y a-t-il un grand placard dans un couloir ? Un dressing ? Une cave ou un grenier pour les affaires hors saison ?

La possibilité d'installer une bibliothèque ou une étagère pour les jeux de société dans le séjour ?


La chambre 

Quelle est sa superficie ? Sa hauteur sous plafond ? 

Est-elle de forme plutôt carrée, rectangulaire, en longueur ou en sous-pente ? 

Est-elle lumineuse ? Dispose t-elle d’un placard intégré ?

Offre-t-elle la possibilité d’aménager deux espaces équitables ? 


Pensez enfin à bien repérer l’emplacement des portes, fenêtres, radiateurs, prises de courant, interrupteurs… 

Les réponses à ces questions dessinent les contours de votre projet d’aménagement ; vous évaluerez plus facilement vos besoins en mobilier et en rangements, et certaines solutions vont s’imposer comme une évidence… 


Réservez un petit coin d’intimité à chacun des enfants


En grandissant, et au plus tard vers 9 ans, vos enfants vous réclameront un endroit bien à eux. Autant l’anticiper ! Pour cela, vous allez devoir choisir entre une séparation « réelle » ou un simple marquage visuel des espaces de chacun.

Ce n’est pas forcément un choix facile. Une séparation trop marquée peut conduire à une sensation d’étouffement. Trop légère, elle n’offre pas assez d’intimité.

La séparation « physique » est à envisager si vous devez loger un bébé, si vos enfants ont un écart d’âge important, ou encore s’ils ont des goûts très différents. Dans les autres cas, vous pourrez vous contenter d’une séparation visuelle.


Voici un tour d’horizon des solutions qui s’offrent à vous, de la plus fermée à la plus légère :


La cloison amovible (verrière, claustras…) 

Une solution tendance et esthétique, qui offre l’avantage de créer deux espaces distincts tout en conservant la lumière du jour. Idéale dans une chambre en longueur, ou pour installer un coin nuit pour un tout-petit. Le haut d’une verrière peut être agrémenté d’un rideau. De nombreuses enseignes proposent des solutions en kit à installer soi-même, avec fixation au sol et au plafond. 



Chambre d'enfants partagée, séparée en deux par une verrière décorative
Source : Pascal Godreau Créations

Les rideaux ou les panneaux japonais 

Fixés sur un rail au plafond, ils sont rapides à installer et à déplacer en mode jour / nuit. Opaques ou semi opaques, ils tamisent la lumière en douceur.


La séparation avec un meuble de rangement 

Les bibliothèques à cases, bien connues des parents, sont appréciées pour leur grande capacité. Elles cachent tout le petit bazar des enfants. Une bonne alternative quand on ne souhaite pas se lancer dans les travaux. Attention toutefois à bien fixer les meubles hauts pour éviter tout risque de basculement.


La séparation avec des lits superposés

Un espace est aménagé pour chacun de part et d’autre du lit, qui sera placé au centre de la pièce. La symétrie qui en résulte, associée à un jeu de peinture, offre un effet graphique bicolore très fun !


La couleur

La meilleure façon de séparer sans cloisonner. Vous pouvez par exemple la décliner en deux teintes, l’une dans un ton pastel, et l’autre plus soutenue. Vous obtiendrez un camaïeu à la fois doux et vitaminé qui plaira à coup sûr aux enfants.


Enfin, pour créer deux univers distincts mais harmonieux, vous pourrez également jouer avec le linge de lit, les cadres et affiches, les stickers, les lettrages… 

Et, s’il est important que les deux enfants adhèrent au projet, veillez à rester maître à bord

pour éviter le combiné Naruto / Peppa Pig ! 


💡Si vous souhaitez tout savoir sur les couleurs les plus adaptées à chaque pièce de la maison, découvrez mes conseils de professionnelle.



chambre partagée pour 2 enfants avec une délimitation des espaces par la couleur
Source: Castorama

Choisissez du mobilier adapté à l’agencement d’un espace partagé 


Certains meubles se révèlent plus appropriés à l’aménagement d’une chambre pour deux enfants. Très fonctionnels, peu encombrants, ils vous feront gagner une place précieuse. Voici mes conseils cas par cas pour un résultat cohérent : 


Le lit 

  • Les lits superposés : la solution la plus simple pour gagner de la place au sol. Ils sont souvent plébiscités par les plus jeunes pour leur côté « cabane perchée ». Seuls inconvénients, vous devez disposer d’une hauteur sous plafond de 2,50 m au minimum, et réserver la place du haut aux enfants de plus de six ans,


  • Les 2 lits mezzanine : quand le plan de la chambre le permet, c’est le top du gain de place ! À chacun son espace sommeil en haut et son espace jeu ou bureau en bas. Mêmes restrictions que pour les lits superposés. Peut convenir à deux (pré) ados par exemple,


  • Les lits gigognes : à privilégier pour un couchage occasionnel,


  • Les lits disposés en « L » : l'option complicité, pour le plaisir de papoter le soir. Cette disposition permet également de conserver un bel espace de jeu au centre de la chambre,


  • Les lits parallèles ou dos à dos, avec séparation « physique » ou visuelle : parfaits pour des enfants de sexe différent et / ou d’âge éloigné.

Les meubles de rangement 

Privilégiez les commodes et les armoires fermées qui dissimulent le bazar ! Les enfants n’ont pas forcément besoin de penderies très profondes, 40 cm peuvent suffire jusqu’à 12 ans environ. Si la place au sol vous manque, pensez à exploiter au maximum la hauteur de la pièce à l’aide de placards. Vous pourrez stocker en haut les vêtements hors saison ainsi qu’une partie des jouets.

Les meubles à cases agrémentés de paniers ou de bacs en tissu sont parfaits pour apprendre à ranger ses affaires en toute autonomie. Vous pouvez y ajouter des étiquettes avec le prénom de chacun : les petits secrets seront (en théorie ;-) bien gardés. Et la chambre sera rangée, sans crise, en 10 minutes chrono.

Enfin, ne lésinez pas sur l’accrochage ! Les patères sont indispensables pour que pyjamas, sacs et peignoirs ne traînent pas au milieu de la pièce.


Le bureau

Même si le plus jeune n’a pas encore vraiment besoin d’un bureau pour travailler, un lieu de créativité (dessin, coloriage…) peut être une chouette idée pour apprendre à respecter les moments de concentration du grand frère ou de la grande sœur.

Pour un choix durable, pensez aux bureaux évolutifs et modulables, qui grandissent avec l’enfant puis se transmettent de l'aîné au cadet.



aménagement bureau évolutif partagé pour enfants
Source : Fly Baby

Confiez la décoration de l’espace nuit des enfants à une professionnelle 


Eh oui, il faut parfois reconnaître que l’on a besoin d’aide… 

Si la chambre dont vous disposez est vraiment petite pour deux (9 à 10 mètres carrés), les conseils d’une professionnelle formée à l’optimisation des petits espaces vous seront quasiment indispensables. Son œil exercé sait d’emblée percevoir le potentiel d’une surface et elle connaît les meilleures solutions gain de place. Attentive à vos souhaits, la pro de la déco et du design d’intérieur respectera vos envies et celles de vos enfants.

Différents forfaits peuvent être envisagés, du simple coaching déco à la rénovation totale.


Faire appel à une décoratrice d’intérieur est un très bon investissement pour : 


  • être certain d’avoir exploité au mieux l’espace disponible,


  • s’assurer que l’agencement choisi ne présente pas de problème de sécurité,


  • rester plus longtemps dans votre chez-vous adoré, à une période où il peut être compliqué d’investir dans un appartement plus grand,


  • vendre plus cher et plus rapidement quand vous le souhaiterez ! C’est une vraie valeur ajoutée, capable de déclencher une offre d’achat. Les intérieurs ultra-optimisés par une professionnelle de la décoration d’intérieur se reconnaissent au premier coup d'œil lors d’une visite immobilière : rangements toute hauteur, design d’avant-garde, travail sur la lumière, tons plus audacieux… 


Entre petits agacements et grands moments de complicité, l’installation de deux enfants dans une même chambre, c’est l'apprentissage du partage et du respect des règles familiales. Cela nécessite bien souvent quelques ajustements pour que chacun se sente bien, et je serais ravie de vous y aider. Contactez-moi !

Article rédigé par Sophie DRUON pour Figurez-vous design d'intérieur










15 vues

Comments


bottom of page