top of page

Comment Adopter une Décoration d'Intérieur Ecoresponsable ?


décoratrice interieur lyon décoration écologique écoresponsable bureaux restaurants boutiques cabinets
Plantes sèches - Source : WIX

Vouloir adopter une décoration écoresponsable est une excellente initiative.

Cela témoigne de votre volonté de choisir un intérieur à la fois plus respectueux de notre belle planète, mais aussi de votre santé.

Et n'oublions pas : faire le choix d'un intérieur plus écologique, sain et durable ne veut pas dire faire une croix sur un intérieur fonctionnel et esthétique, il est tout à fait possible de tout concilier.

Mais alors comment s'y prendre ?

Quels sont les "codes" à connaître pour avoir un intérieur écoresponsable et éthique à la maison ?

Quels matériaux et revêtements privilégier pour respecter l'environnement ?


Besoin d'aide pour éviter les faux pas ?


Je vous guide avec quelques exemples !


La décoration écoresponsable : rappel définition

> La décoration écoresponsable consiste à penser son intérieur en prenant soin de la planète et de ses habitants, en privilégiant :

- des matériaux écologiques et sains,

- le savoir-faire local,

- des matériaux durables,

sans, je vous le rappelle, pour autant faire une concession sur l'esthétique et le fonctionnel.


Comment adopter une décoration écoresponsable ?

1) Se fier aux labels !

Comme dans beaucoup de domaines, vous pouvez déjà vous laisser guider par les labels qui garantissent des conditions d'extraction de la matière et de fabrication généralement plus respectueuses de la planète et des travailleurs.


Dans le monde de la décoration (revêtements de sol et muraux, textile, etc.), il en existe un grand nombre parfois 100% français, souvent internationaux.


Voici les plus fréquents qui pourront vous rassurer à l'achat :

- Ecolabel Européen : ce label garantit que le produit respecte l'environnement tout au long de son cycle de vie (ex : coton biologique, utilisation de textiles recyclés, limitation des polluants dans l'air liés à la production de fibres synthétiques, ou de substances dangereuses pour la santé lors de la fabrication...).

Le label garantit pour illustration que les produits concernés contiennent du coton biologique (au moins 10%), des matières plastiques recyclées (au moins 20%), en fonction de leur composition.

Décoration écologique et design









- FSC (Forest Stewardship Council) : il s'agit d'une organisation mondiale vouée à la promotion de la gestion responsable des forêts dans le monde entier.

Le label garantit que les forêts sont gérées d'une façon écologiquement appropriée, socialement bénéfique et économiquement viable afin de répondre aux besoins sociaux, économiques, écologiques des générations actuelles et futures.


Adopter un style de vie écoresponsable à travers la décoration intérieure









- GOTS (Global Organic Textile Standard) : ce label définit les critères permettant de confirmer la qualification "biologique" des textiles, depuis la récolte des matières premières en passant par une fabrication écologiquement et socialement responsable, jusqu'à l'étiquetage. Il couvre toutes les étapes du cycle de vie, à l'exception de l'irrigation pour la culture du coton dans l'étape de production des matières premières.

C'est le principal écolabel bio international qui garantit la présence d'au moins 95% de matière biologique.

Dernier point et non le moindre, il garantit également que des conditions de travail décentes sont assurées aux producteurs.


DIY écolo pour la décoration









- NF Ameublement & NF Ameublement Environnement : NF Ameublement a pour rôle de garantir des meubles sûrs, solides, durables et sains, et ce au-delà des exigences réglementaires.

En ce qui concerne NF Ameublement Environnement, c'est le seul écolabel officiel français. Il repose sur plusieurs critères : qualité, durabilité, santé, sécurité et environnement, et ce vis-à-vis de toutes les étapes du cycle de vie du produit.

Il garantit aussi l'absence de métaux lourds toxiques.

En revanche pour les peintures, le label est moins sévère en tolérant une teneur en COV (Composés Organiques Volatiles) de 30g/L contre seulement 5g/L pour l'Ecolabel Européen.


Tendances de décoration écoresponsable
Matériaux durables en décoration d'intérieur








- Oeko-Tex : un label décliné en plusieurs "sous-labels", à savoir : Oeko-Tex standard 100 qui garantit que le produit a été testé sur les substances nocives, Oeko-Tex Made-in-Green qui garantit que le produit a été testé sur les substances nocives et qu'il a été fabriqué de manière durable. Et enfin, Oeko-Tex Leather Standard qui garantit la non-nocivité du cuir vis-à-vis des substances nocives.


décorateur lyon 7






Il en existe de nombreux autres selon le produit en question (textile, verre, fleur, imprimerie, laine, etc.), n'hésitez pas à aller vous renseigner : Biolaine, Cradle-to-cradle, Ecocert, Fleurs de France, PEFC, GUT, Imprim'vert, Woolmark, etc.


Je vous partage un article intéressant de CAMIF, marque déclarée engagée pour l'environnement à propos des labels.


Mobilier et accessoires écoresponsables
Canapé velours côtelé Orion fabriqué en France et issu de forêts gérées durablement - Source : site CAMIF
























2) Astuce pour une déco écologique : choisir une peinture avec une faible émission de COV

Les COV ou Composés Organiques Volatiles sont des composés présents dans l'air à l'état gazeux qui s'évaporent à température ambiante et qui peuvent être à l'origine de plusieurs maux : irritations, allergies, nausées, troubles neurologiques, voire même dans certains cas être cancérigènes.


L'une des principales sources d'émanation : les peintures.

Et attention, ne vous faites pas avoir : une peinture sans odeur ne veut absolument pas dire qu'elle ne contient pas de COV et qu'elle est sans danger.


La réglementation impose aujourd'hui un taux de COV < 30g/L, une peinture sera considérée sans COV si sa teneur est < 5g/L.


Pour vous aider à choisir une peinture davantage saine (j'insiste sur le "davantage", cela veut dire qu'elle ne le sera pas totalement), vérifiez le taux d'émission en COV indiqué sur le produit (note de A+ à C).

La note A+ est bien évidemment celle à privilégier, MAIS il est important de noter qu'une note A+ ne veut pas pour autant dire que le produit est sans danger, naturel ou sain, seulement que la teneur en COV est faible.


Quelques critères pour vous guider dans votre achat, vérifier :

- la teneur en COV (g/L)

- que la composition est bien sans dérivés du pétrole

- avec un solvant à l'eau

- que la fabrication est locale

- la présence de labels (Ecolabel Européen ou Excell)


L'objectif ici est de privilégier des peintures avec le maximum de matières premières locales et fabriquées en France. Vous pouvez par exemple choisir la marque bretonne et écologique Algo, que vous pouvez retrouver en ligne ou en enseigne, chez Leroy Merlin.


Vous pouvez faire votre choix parmi d'autres marques de peinture engagées avec des gammes saines & écologiques, entre autres : Pure & Paint, Colibri, Keim.


decoration d'intérieur écologique écoresponsable lyon peinture
Peinture végétale, naturelle & écologique - Source : Pure & Paint

3) Choisir des matériaux et matières (le plus possible) locaux

Eh oui, opter pour une décoration écoresponsable, c'est également privilégier les ressources locales, pour :

- diminuer l'empreinte carbone (dû au transport du mobilier par exemple)

- favoriser l'emploi local et les artisans


Pour ce faire, il est conseillé de privilégier des essences de bois massif provenant de nos forêts françaises (de préférence gérées de façon durable avec un label FSC ou PEFC).

Le choix est en plus plutôt large : chêne, frêne, hêtre, châtaignier, pin maritime, pin sylvestre, peuplier, etc.

Cela veut donc dire d'essayer au maximum d'éviter de choisir des essences exotiques, qui ne poussent pas du tout en France et qui seraient donc polluantes via leur importation (ex : teck).

Et d'éviter tout dérivé du bois, comme les panneaux en mélaminé, stratifié, OSB, contreplaqué, etc., qui contiennent des colles et solvants généralement toxiques.


Ceci est bien sûr valable pour toutes les catégories liées à l'univers de la décoration (revêtements de sol, mobilier, canapé, linge de maison, etc.).


Par exemple, le saviez-vous ?

La France est le 1er producteur mondial de lin et le 1er producteur européen de chanvre ! Vous l'aurez compris, il s'agit par conséquent de deux fibres textiles à privilégier de part leur culture locale (même si, malheureusement, leur transformation a généralement lieu hors de France, au mieux en Europe, sinon dans des pays plus lointains, avant de revenir en France...).


decoration interieur ecoresponsable lyon
Lin - Source : cousette.com

Quid du coton dans tout ça ?

Le coton est une fibre végétale cultivée dans des pays lointains comme l'Inde, la Chine, qui, pour sa culture, demande non seulement beaucoup d'eau, mais aussi l'emploi d'engrais, de pesticides, etc. Si teinté, le coton est à nouveau très aquavore et polluant car bien souvent teinté avec des métaux lourds (procédés interdits en Europe, mais encore pratiqués dans des pays en voie de développement).

Une culture et une transformation en somme pas du tout écologiques...


Le coton est donc dans la mesure du possible à éviter, ou alors à choisir labellisé bio (label GOTS cité plus haut).


4) Opter pour le réemploi

Qu'est-ce que l'on attend par "réemploi" ?

Il s'agit de réutiliser, un meuble ou un matériau, pour un usage identique à celui d'origine. Autrement dit, une table réutilisée...en tant que table.

Un parquet réutilisé...en tant que parquet. Et ainsi de suite.


Il se différencie de la réutilisation, qui, quant à elle permet à un meuble d'être utilisé à nouveau, quel que soit son usage, c'es-à-dire qu'il peut être réparé ou transformé et avoir une nouvelle fonction. Par exemple : une porte transformée en plateau de table.


Le réemploi présente trois avantages majeurs :

- réduction de l'empreinte carbone

- la majorité des polluants du mobilier ont a priori déjà été émis, le mobilier est donc globalement plus sain

- il est généralement moins coûteux que l'achat de neuf


On pense notamment ici à la tendance du Ikea hack qui consiste à relooker des meubles Ikea, souvent avec un petit budget, pour les rendre plus modernes ou personnalisés. C'est une façon de donner une seconde vie à l'existant, plutôt que d'acheter systématiquement du neuf.


5) Opter pour l'occasion/la seconde main

Nombreux sont les sites permettant d'acheter du mobilier d'occasion, que ce soit des ressourceries, des vides greniers, des applications...

Pour n'en citer que quelques-uns : Emmaüs, Le Bon Coin, Izidore (2nde vie des meubles), Selency (brocante en ligne), Vide déco, Pamono (pièces de design), etc.


Hormis dans le cas de pièces vintage pouvant être de collection, l'occasion présente le gros avantage d'acheter moins cher.


6) Choisir des équipements durables

Au-delà de la qualité des matériaux qui est l'un des facteurs évidents d'un meuble durable, vous pouvez également vous fier à l'indice de réparabilité, obligatoire en France depuis 2021 sur certaines catégories de produits (smartphones, TV, électroménager, etc.).

Il s'agit d'un indice qui évalue sur 10 la réparabilité de l'objet selon plusieurs critères et vous permet de savoir si l'objet est facilement réparable et donc durable, ou si vous serez obligé(e) d'en acheter un nouveau en cas de panne.

Plus d'informations ici.


decorateur ecologique lyon 7
Exemples d'indice de réparabilité pour des lave-linges - Source : indicereparabilite.fr

7) Choisir du mobilier neuf...mais écoconçu

Acheter neuf, d'accord, mais écoconçu, qu'est-ce que cela veut dire ?

Cela fait référence à l'écoconception, une démarche qui consiste à intégrer l'environnement dès la conception d'un produit (ou d'un service), et lors de toutes les étapes de son cycle de vie, tout en conservant ses qualités d'usage.


Plusieurs critères seront pris en compte pour évaluer si le produit est oui ou non pensé de façon écoresponsable, et notamment :

- la quantité de matières premières utilisée

- leur provenance

- la part de matières recyclées

- l'énergie nécessaire à la production

- le transport

- l'impact du produit sur la santé (COV, perturbateurs endocriniens)

- la durabilité des matériaux

- les processus de fabrication écologiques

- la recyclabilité

...


Certaines marques vont même jusqu'à attribuer une éco-note à leurs produits en tenant compte de ces critères objectifs (ex : en savoir + sur l'éco-note de la marque Tikamoon).


architecte d'intérieur écoresponsable écologique lyon
Anoa, table basse en chêne massif - Source : Tikamoon

Le mot de la fin...

Vous voilà désormais davantage armé(e) pour (re)penser votre intérieur de façon écoresponsable, et avoir un intérieur plus écologique, sain et durable :)

Le sujet de la décoration écoresponsable est passionnant et particulièrement dense, cet article ne prétend donc pas être exhaustif, mais vous donne déjà bon nombre de clefs à mettre en œuvre si vous y aspirez !


Une grande majorité des informations disponibles ici sont issues de la formation que j'ai pu suivre afin de me spécialiser en décoration écoresponsable.

Je remercie Nina Chardin, fondatrice de l'Ecole du Design Intérieur Durable, pour la richesse du contenu de sa formation que je partage avec vous aujourd'hui.


N'hésitez pas à me partager vos questions, objectifs, commentaires, expériences !


Et si vous souhaitez repenser votre intérieur pour le rendre plus sain et durable, sans négliger l'esthétique ni le fonctionnel, discutons en.


A bientôt,

Amélie







16 vues

Comments


bottom of page