top of page

Ma Reconversion pour Devenir Décoratrice d'Intérieur


Eh oui, peut-être le savez-vous déjà, ou peut-être qu'à l'inverse vous le découvrez, mais la Décoration d'intérieur n'a pas toujours été mon quotidien.

Mes études initiales n'ont d'ailleurs rien à voir avec ma reconversion professionnelle en décoration d'intérieur : suite à l'obtention du BAC, j'ai en effet réalisé deux ans de classes préparatoires HEC pour pouvoir intégrer une école de commerce, et me suis spécialisée au fil de mes études en marketing produit.

Après des 1ères expériences de stage en marketing agroalimentaire, j'ai finalement travaillé plus de 7 ans en tant que Chef de produits/gammes dans les univers pharmaceutique et dermocosmétique, toujours dans des grands groupes. Des secteurs très intéressants, dans lesquels j'ai beaucoup appris, mais au fil des années, mon quotidien de marketeuse commençait à ne plus vraiment me satisfaire : j'ai alors pris le plus gros virage de ma vie,

que je vous raconte ici :)


Le jour où j'ai dit OUI à la décoration d'intérieur

> Eh oui, passer du marketing et de la vie de salariée à la décoration en tant qu'indépendante, c'est comme passer du coq à l'âne, cela ne s'improvise pas.


Comment cela s'est passé pour moi ?

J'ai tout d'abord commencé à me renseigner un maximum sur les formations à distance existantes pour devenir décoratrice.

Pourquoi exclusivement à distance ?

Parce qu'il était beaucoup trop tôt pour tout lâcher d'un coup : j'ai choisi de faire cela en ne prenant aucun risque, c'est-à-dire en conservant mon poste salarié en marketing tout en suivant ma formation en parallèle sur mon temps libre, autrement dit les soirs et les week-end.

J'ai finalement choisi de suivre la formation "Décorateur d'intérieur" du Centre Européen de Formation, une formation réalisable en 3 ans maximum, avec une plateforme e-learning qui donne accès aux cours, mais aussi aux QCM à réaliser en fin de module pour pouvoir valider les chapitres. J'avais également choisi l'option cours en version papier car je travaille mieux "à l'ancienne" que sur écran (et j'ai bien fait car sinon je n'aurai plus du tout accès aux cours, une fois les 3 ans passés, les accès ne fonctionnent plus).


Que vous dire sur cette formation ?

J'ai choisi cette formation car, à la différence d'autres écoles consultées, le prix intégrait à la fois le tronc commun et les spécialisations (décoration mariage, commerciale, home staging, feng shui, etc.).

Mais je sais que le prix de la formation et la formation en elle-même ont évolué depuis...

Pour ma part, je me suis concentrée avant tout sur l'obtention de la certification pour le tronc commun, ainsi que sur la spécialisation Home staging. Une spécialisation que j'ai réalisée une fois le tronc commun validé, qui a donc rajouté quelques semaines de travail.

Dans les points positifs (mais que l'on retrouve certainement avec les autres organismes), c'est la possibilité de contacter les professeurs de l'organisme en cas de questions ou de blocage, et d'échanger avec d'autres élèves de la formation via la plateforme ou un groupe Facebook fermé dédié.

Concernant le contenu même de la formation, je l'ai trouvé plutôt bien, j'ai en tout cas appris beaucoup de choses. Après il est bien évidemment impératif d'être curieux/se et d'approfondir des choses par soi-même pour mieux comprendre certains éléments.

Autre point positif indispensable : les cas pratiques. Chaque module se conclut par une évaluation théorique via QCM, mais aussi par un cas pratique de mise en situation qui permet de s'assurer que nous sommes en mesure de répondre concrètement à une demande client et que nous maîtrisons les outils du quotidien d'une Décoratrice (ex : réalisation d'un moodboard, réalisation d'une 3D avec plusieurs propositions d'ambiance, etc.).


Une formation qui m'a en tout cas captivée dès le début ! Et que j'ai réalisé avec enthousiasme en un peu plus d'un an (il faut dire que je l'ai commencé en septembre 2020 et que les confinements et couvre-feux successifs ont aidé à pouvoir avancer à un bon rythme !).


Que contenait la formation ?

La formation m'a semblée complète, on y aborde beaucoup de choses, mais surtout les bases pour pouvoir exercer le métier :

- Analyser et représenter l'espace (notamment la lecture et la réalisation de plans)

- Concevoir un projet créatif (les différentes étapes dont moodboard, 3D, etc.)

- Connaître les surfaces & matériaux

- Décorer, meubler, éclairer

- Choisir les couleurs

- Maîtriser les logiciels de 3D (Sketchup) et de rendus réalistes (Twilight render)


Mais aussi l'histoire du design et de la décoration de l'Antiquité à nos jours, les différentes options au moment de se lancer, les bases de gestion d'une micro-entreprise, etc.


Est-ce que la formation a été suffisante pour se lancer plus tard ?

A mon sens la formation seule n'est pas suffisante, cela reste de la théorie, et même s'il y a des cas pratiques à chaque fin de module en guise d'évaluation, cela ne nous plonge pas encore totalement dans la vraie vie.


Pour moi il est essentiel de compléter cet apprentissage par de la pratique.

De mon côté, j'ai eu la chance de pouvoir réaliser un (très) court stage avec une Décoratrice d'intérieur indépendante, mais aussi d'acheter un appartement avec mon compagnon et de le faire entièrement rénover.

Deux expériences qui m'ont permis de mieux connaître et comprendre la réalité terrain, et cet apprentissage continue bien sûr encore aujourd'hui !

Parcours pour devenir designer d'intérieur
Visite conseils autour du choix des couleurs - Source : Rémi M. pour Figurez-vous design d'intérieur




Étapes pour changer de carrière vers la décoration d'intérieur
Modélisation 3D d'une pièce de vie - Source : Rémi M. pour Figurez-vous design d'intérieur

Les premiers mois après la formation

A peine quelques semaines après avoir terminé la formation (fin en septembre 2021), je commence à me dire qu'il serait bien de me créer une vraie identité graphique (en tant que marketeuse que je suis).

Je sollicite l'un des amis de mon compagnon, graphiste, et lui transmets un brief de ce que j'aimerais, avec quelques inspirations, les couleurs qui me plaisent. J'avais déjà trouvé le nom de ma petite entreprise, assez spontanément, quelques mois plus tôt.

C'est ainsi qu'après quelques semaines de patience, mon logo et ma charte voyaient le jour pour ma plus grande satisfaction !


En parallèle, j'ai été sollicitée pour deux premiers projets d'amis d'amis (c'est souvent comme cela que l'on commence il paraît ;)) !

Un 1er projet d'aménagement et de décoration d'une pièce de vie d'un appartement acheté sur plan, et un 2nd, également d'aménagement et de décoration, mais cette fois-ci avec des travaux de peinture et de changement de sol.


Deux premiers projets qui m'ont confrontés pour la 1ère fois à la relation client, et qui se sont très bien passés ! De quoi me conforter dans la voie que je commençais à prendre.


Les mois se sont suivis avec des projets quasiment en continu, mais toujours en parallèle de mon activité salariée. De quoi faire des journées vraiment bien remplies parfois..!


Je décide début 2022 de compléter ma formation métier "généraliste" en me formant également sur le Home staging, une spécialité qui me faisait de l'œil depuis un moment.

Ce sera la seule spécialisation que je choisis de faire, les autres m'intéressant moins et ne voulant pas trop m'éparpiller.


L'achat de notre appartement

En février 2022, nous signons notre 1ère promesse d'achat : l'excitation est à son comble.

Un appartement entier à rénover, à penser et décorer !

Me voilà partie pour des mois de réflexion et de nœuds au cerveau pour le choix des revêtements de sol, des couleurs, du mobilier, etc.

Eh oui pas simple, même pour une (future) Décoratrice d'intérieur ;)

Et plus précisément 109 jours de surexcitation, stress, motivation, déceptions, bonnes surprises, doutes, accomplissement, frustration, optimisme, mais aussi 109 jours d’apprentissage et de perfectionnement.

Une expérience aussi excitante que stressante qui m'a permis d'apprendre beaucoup de choses sur le tas, d'appréhender le travail avec les artisans, de découvrir les choses sur lesquelles être vigilante, de rendre concret mes cours et le vocabulaire technique, et j'en passe !


Conseils pour une reconversion réussie en déco intérieure
L'appartement que nous avons acheté à Lyon - Source : annonce Le Bon Coin


















Le jour où j'ai décidé de me lancer

> Après une certification de Décoratrice d'intérieur et de Home staging en poche, plus d'une douzaine de projets clients réalisés, la rénovation entière de notre appartement, et d'autres projets qui sont arrivés par la suite, un quotidien au travail dans lequel je ne m'épanouissais plus...l'idée de me lancer à mon compte a lentement commencé à faire son chemin.

C'est donc à la suite de plusieurs semaines de réflexion intense (coucou les nuits agitées), que j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai décidé de tenter l'aventure, pour ne pas le regretter.

On a qu'une vie, il paraît :)


Et depuis ?

Cela fait maintenant 7 mois que l'aventure a réellement commencé !

7 mois que mon quotidien rime avec déco...mais pas que, et même loin de là !

Les lancements d'activité sont longs et intenses.

Cela demande beaucoup d'énergie, de motivation, d'investissement, avant que les efforts fournis commencent à payer.

Création d'un site internet et plus largement de contenu, développement de cartes de visite, prospection, participation à des évènements réseaux, établissement de prévisionnel, formations diverses, et j'en passe !

Etre à son compte, c'est revêtir une multitude de casquettes : décoratrice certes, mais aussi comptable, commerciale, communicante, gérante de façon globale. Et c'est passionnant !


Un chemin qui n'est pas toujours rose, mais qui en vaut la peine !


Et vous, vous réfléchissez également à vous reconvertir ?

Vous souhaitez en discuter ?

Vous avez tout simplement apprécié cet article ?


N'hésitez pas à me le faire savoir ou à le partager !


Et pour découvrir une sélection de mes réalisations, c'est par ici :)


A bientôt,

Amélie







22 vues

Comments


bottom of page